Les métiers porteurs à l’horizon 2022

D’ici 2022, les nouveaux défis sociétaux vont profondément changer les organisations, les mœurs, impacteront le marché du travail et de la formation, ce qui va faire croître la demande de personnel pour certains métiers.

Parmi ces nouveaux défis sociétaux on retrouve notamment :

  •  « Gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique »
  •  « Energie propre, sûre et efficace »
  •  « Stimuler le renouveau industriel »
  •  « Vie, santé et bien-être »
  •  « Sécurité alimentaire et défi démographique »
  •  « Mobilité et systèmes urbains durables »
  •  « Société de l’information et de la communication »
  •  « Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives »
  •  « Liberté et sécurité de l’Europe, de ses citoyens et de ses résidents »

Ainsi, pour répondre à ces nouveaux défis, certains métiers vont connaitre une forte croissance.

Selon le scénario envisagé, entre 735 000 et 830 000 postes par an seraient à pourvoir entre 2012 et 2022. Environ 80 % de ces « postes à pourvoir » correspondent à des départs en fin de carrière ; les autres sont des créations nettes d’emploi.

Les métiers du commerce et des services devraient continuer à se développer, avec notamment de fortes créations d’emploi dans les professions de soin (à l’exception des médecins) et des services aux personnes.

La France continuera de connaitre une forte progression de l’emploi dans les métiers très qualifiés (principalement les métiers de cadres), une diminution du poids des ouvriers et employés qualifiés et une relative stabilité du poids des ouvriers et employés peu qualifiés. Les créations d’emploi dans les métiers peu qualifiés d’aide à la personne et autres métiers de services (employés de l’hôtellerie-restauration, agents de gardiennage et de sécurité) compenseront alors les destructions d’emplois d’ouvriers non ou peu qualifiés.

Si l’on ajoute aux créations nettes d’emploi les départs en fin de carrière, les postes à pourvoir d’ici 2022 apparaissent dans cet exercice particulièrement nombreux parmi les agents d’entretien (387 000), les aides à domicile, les enseignants (300 000), les aides-soignants (233 000) et infirmiers (219 000), les cadres des services administratifs, les cadres commercial (205 000), comptables et financiers, les conducteurs de véhicule et les vendeurs.

Par ailleurs, l’évolution du numérique par exemple nous permet de rendre compte d’une croissance des offres d’emploi de développeur informatique H/F qui seront la nouvelle main d’œuvre populaire dans 10 ans.

Voir également les métiers à exercer sans le Baccalauréat

Inscrivez-vous à la newsletter Dispojob

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.